Z-Tour : Laylow au Metronum

Laylow était de retour dans sa ville, Toulouse, à l’occasion d’un concert le 23 mai dernier. C’était au Metronum, dans le cadre de sa tournée Z-Tour, pour promouvoir son projet « .RAW-Z ».

 

Le Metronum est quasiment complet quand Laylow débarque sur scène sur les notes de « Hello .RAW-Z ». On est émerveillés par l’éclairage mis en place par son équipe et lui-même. D’ailleurs, il est venu avec, et tourne avec. Comme il le dit, c’est son « nouveau joujou». Il apparaît donc dans un puits de faisceaux lumineux rouges. Parfois, c’est un rideau de faisceaux rouges qui se dresse entre lui et le public. Plus tard, Laylow nous dévoile son bras bionique, pouvant éblouir tout le monde avec un laser rouge. 

 

Laylow est seul sur scène avec son DJ, et pourtant, il parvient à envahir toute la salle sans avoir à bouger énormément. Sa prestance naturelle et son flow font le travail. On est choqués par l’énergie dégagée lors du show. En effet, ses sons studios dégagent déjà une énergie si forte, qu’on ne peut pas vraiment imaginer à quel point ils seront violents sur scène. Sur « Maladresse », le public chante avec lui dès la première note. Sur « 10′», l’émotion nous transperce. Sur « Ciudad », on fait trembler les murs. Chaque morceau a ses forces, que Laylow maîtrise comme un pouvoir. 

 

C’est son univers si particulier, singulier, construit à son image qui l’a amené là où il est aujourd’hui. Il n’est pas écouté par le grand public, car il faut être transporté par son univers pour comprendre sa musique, mais il est reconnu par une grande partie des amateurs de rap, et les professionnels du rap. 

 

Parmi tous les concerts que j’ai vus cette année, c’est un de ceux qui m’a le plus transportée, tant il est fort de voir sur scène un artiste dont on essaye de s’imprégner de l’univers à travers internet. On est tous sortis digitalisés du Metronum.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *