Un mois d’octobre hip-hop à Toulouse

Le mois d’octobre, le premier mois de l’automne, le mois où, après ce bel été, il se met à faire un peu frais, le vent d’autan revient, et la pluie pointe le bout de son nez. Vous déprimez ?  Pas de soucis, à Toulouse, les salles de concert sont là pour vous remonter le moral ce mois-ci. En effet, elles nous offrent une programmation très hip-hop en octobre 2017.

 

13 octobre : JAZZY BAZZ – CABALLERO & JEANJASS – SETH GUEKO – GRACY HOPKINS – LOMBRE

Non vous ne rêvez-pas. Toutes ces têtes d’affiche sont présentes le même soir. Le Phare – Bajo El Mar, nous a concocté tout un week-end hip-hop pour le vendredi 13 et le samedi 14 octobre. La soirée du vendredi aura lieu au Phare à Tournefeuille, et coûte 24,80€.

  • Jazzy Bazz : Membre de L’Entourage et de la Cool Connexion, le rappeur de 28 ans nous vient de Paris. Sa musique est vraiment bien travaillée, comme millimétrée. Vous connaissez sûrement son titre Le Roseau, sinon je vous le laisse juste ici, on ne sait jamais, ça pourrait vous donner des idées.

 

  • Caballero & JeanJass : Si vous ne les connaissez pas encore, c’est que vous êtes nouveaux sur ce média, auquel cas je vous laisse cliquer juste ici pour lire ce que j’ai écrit à propos de leur album. Les deux belges passent ENFIN à Toulouse. Et oui, moi aussi j’avais ma place pour les voir il y a plus de 6 mois, et j’ai aussi vécu la pire des désillusions quand, à midi, j’ai reçu un mail m’annonçant que leur concert prévu le soir même avait été annulé… Cette fois, c’est la bonne, et Caba et JJ se feront pardonner aisément.

 

  • Seth Gueko : Ce rappeur est originaire de Saint-Ouen-L’Aumône et pratique la musique depuis maintenant un bon bout de temps. Une voix grave, assez sombre, le rappeur sait être trash et maîtrise l’art de l’égotrip, mais fait également preuve d’une diversité culturelle dont ses textes sont les meilleurs témoins. Vous l’avez peut-être déjà entendu, notamment dans Titi Parisien en featuring avec Nekfeu et Oxmo Puccino. Voici un extrait de son dernier album, Barlou, sorti en novembre 2016.

 

  • Gracy Hopkins : Il s’agit ici aussi d’un rappeur français, mais qui a la particularité de rapper en anglais. L’artiste est présent sur la fameuse mixtape Paris L.A. Bruxelles, tout comme Caballero & JeanJass et Jazzy Bazz. Oui oui, tous sont là le même soir, tu ne rêves pas. Son morceau Man est produit par Eazy Dew, allié fidèle de Josman.

 

  • Lombre : Le jeune homme a seulement 20 ans, et pourtant, il va partager la scène avec de très grands noms du rap francophone. Lombre vient de Rodez, et qualifie sa musique comme étant « au croisement du rap et du Spoken Word ». Je vous laisse avec un de ces titres afin de rentrer dans son univers.

 

14 octobre : PANAMA BENDE – REZINSKY – KURSUS – BANLIEUE TOULOUSAINE

Le deuxième jour de ce fou week-end aura lieu au Métronum. La soirée commencera à 20h et la place est à 16,80€. C’est le groupe Panama Bende qui est à l’honneur.

  • Panama Bende : C’est un groupe composé de 7 rappeurs parisiens : Aladin 135, PLK, Ormaz, ASF, Elyo, Lesram et Zeu. Ils apportent une nouvelle dynamique dans le rap français, et font partie de cette génération le faisant évoluer, de la nouvelle école. Révélés notamment grâce à internet, leur album ADN a donné une nouvelle ampleur au groupe. Très peu présents sur les médias, ils ont donné leur première interview vidéo à Mouloud Achour pour Clique, que vous trouverez en cliquant juste ici afin d’en savoir un peu plus sur eux. Depuis septembre, Panama Bende a entreprit une tournée française annoncée jusqu’en février.

 

  • Rezinsky : Le groupe est composé du beatmaker Rezo et du rappeur Pepso Stavinksy. Le mélange savant de ces deux personnages donnent alors Rezinsky. Angevin et Rennais, les eux garçons disent de leur musique que c’est « le rap d’aujourd’hui avec les influences d’hier ».

 

  • Kursus : Ce duo de deux toulousains témoigne d’une bonne maîtrise de la trap, ainsi que de la boom-bap, avec des textes plutôt bien écrits pour leur jeune âge. À 18 ans, Nash et Sample s’offrent la première partie de Rezinsky et Panama Bende, plutôt pas mal pour commencer. Déjà repérés dans des open-mics toulousains, cette scène est une bonne occasion pour découvrir l’univers de Kursus.

 

  • Banlieue Toulousaine : Vous connaissez peut-être déjà ce tandem de rappeurs toulousains, grâce ou pas à mon article sur la Scène Rap Toulousaine. Les deux garçons de 20 ans sont assez différents mais complémentaires, leur association nous donne un rendu explosif. Une forte passion pour la musique les anime, et Lucas et Rotex essaieront de vous la transmettre grâce à cette soirée.

 

 

19 octobre : LOMEPAL + FRENCH FUSE + CLEM BEATZ + LA RECETTE

Cette soirée « Les curiosités du Bikini vol.32 » est organisée par Le Bikini dans le cadre de la semaine de l’étudiant. La soirée est complète, mais était gratuite pour les étudiants et les adhérents, et seulement à 5€ pour les autres. Je ne parlerai dans cet article que de Lomepal car il s’agit du seul artiste hip-hop de la soirée face à 3 artistes électros.

  • Lomepal : Cela fait 5 ans que j’attends impatiemment de le voir en concert. Alors quand, lors de mon check hebdomadaire de la programmation du Bikini, j’ai vu le nom de Lomepal et le prix de 5€ j’ai d’abord buggé, puis sans réfléchir j’ai pris 2 places, sans vouloir attendre l’ouverture du guichet étudiant pour les avoir gratuites. Vous le connaissiez peut-être depuis longtemps de part ses nombreux projets ainsi que ses apparitions dans pas mal de freestyle, et notamment chez Grünt, mais son premier album, FLIP, sorti le 30 juin dernier, a fait exploser ses écoutes. Lomepal est donc en tournée dans toute la France. Si vous n’avez pas été assez vifs pour prendre vos places, ne vous en faites pas : Lomepal revient sur la scène du Bikini le 14 février 2018.

 

 

 

22 octobre : GREMS + RHUM G + DSL + DRIXXXÉ

À l’occasion du 30ème anniversaire de OKLA Skateshop, le magasin de skate le plus réputé de Toulouse, une soirée est organisée au Bikini. La programmation est plutôt cool. Rhum G, DJ étant résident dans le sud-est de la France, sera présent, ou encore Drixxxé, un groupe de pop-funky qui donne envie de danser et de partir en vacances. On aura également la chance de voir se produire dans notre ville les trois frères du groupe hip-hop DSL (qui me font un peu penser à Hocus Pocus), ainsi que le rappeur Grems. Une soirée qui s’annonce hyper intéressante artistiquement parlant, mais surtout hyper sympa. Et tout ça pour 5€.

 

 

 

 

27 octobre : COLUMBINE

Le groupe Columbine a vraiment commencé à explosé l’année dernière à la sortie de leur album Clubbing For Columbine. Depuis, c’est la folie pour les 8 Rennais. Une sorte de cloud rap très soft, leurs morceaux peuvent paraître très doux même si leurs paroles sont parfois crues. Columbine est pour moi un des groupes piliers en France de ce qu’on peut appeler le « rap sensuel ». Une grosse communauté est derrière eux les soutenants à fond dans tout ce qu’ils font, et ils viennent donc rendre visite à leurs fans toulousains au Metronum. La place est à 20€.

 

 

29 octobre : DEEN BURBIGO + JOK’AIR

Les deux artistes se produiront sur la scène du Bikini. La place est à 20€.

  • Deen Burbigo : D’une année sur l’autre, on peut voir l’ampleur que prend le phénomène Deen Burbigo. En 2016, c’est dans la petite salle du Connexion que le rappeur jouait. En ce mois d’octobre 2017, le membre de L’Entourage  s’offre Le Bikini, une des plus grandes scènes de Toulouse, après le Zénith bien sûr. La sortie de son premier album, Grand Cru, a permis à l’artiste d’étendre son influence et de transformer l’essai auprès du public le connaissant déjà.

 

  • Jok’air : Jok’air est un fidèle allié de Deen Burbigo, ayant même eu un featuring avec l’artiste sur Ma Bande, morceau extrait de l’album Grand Cru. Le rappeur commence sa carrière solo quand son groupe MZ se sépare. En juin dernier, il sort son premier album solo Je Suis Big Daddy, comme une nouvelle présentation à son public. Jok’air fait un carton avec sa voix assez aigüe et voilée, contrastant avec celle de la majorité des autres rappeurs.

 

30 octobre : SNEAZZY & S.PRI NOIR => REPORTÉ

Les deux rappeurs ont entrepris une tournée commune : le S&S Tour. Les concerts débutent le 15 octobre à Bruxelles et se terminent le 31 octobre à Bordeaux. La tournée compte alors 12 dates en moins d’un mois.

  • Sneazzy : Membre de L’Entourage et de 1995, Sneazzy est le pro de la punchline bien balancée et de l’égotrip prononcé. Avec ou sans auto-tune, son flow est transcendant. Ce 6 octobre, il a sorti le troisième volume de la série d’EP Dieu Bénisse Supersound qu’il a lancé il y a un an. Un projet pour moi un peu moins fort que les deux premiers, mais toujours avec des qualités indéniables.

 

  • S.Pri Noir : Sur la scène rap depuis 2011, S.Pri Noir a fait un bon bout de chemin et étend de plus en plus son influence. Des collaborations prestigieuses notamment avec Nekfeu, Sneazzy ou encore Black M, ont pu aider à la découverte de l’artiste. S.Pri Noir fait bel et bien partie des grands du rap désormais, et y apporte sa touche personnel, presque douce grâce à sa voix semblant caresser la prod avec sensualité.

 

 

Je vous ai parlé ici des principaux concerts hip-hop qui se produisent à Toulouse ce mois-ci, cependant d’autres évènements de moins grosse ampleur ont lieu, qui ne sont pas moins intéressants pour chiner les nouveaux talents, tels que des open-mics ou autres.

Bon mois d’octobre à tous !

Marie Sineux

 

Une pensée sur “Un mois d’octobre hip-hop à Toulouse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *