Aries, récit d’un Youtubeur devenu rappeur prometteur

Question immédiate que l’on se pose lorsqu’on découvre une pépite musicale : quel est cet artiste ? En googlant le pseudonyme Aries, nous sommes tout d’abord tombés sur une compagnie spécialisée en aviation, avant d’atterrir sur le signe astrologique du Bélier (anglicisé Aries) puis nous trouvions la citation suivante : « Tout ce que je suis c’est un artiste. » En creusant un peu, on se rend vite compte que le jeune homme remplit les deux dernières caractéristiques. Bélier, et artiste. Aries, c’est le courage et l’ambition du Bélier couplés à la créativité et la nostalgie d’un artiste.

Youtubeur à ses débuts, Aries s’est fait connaitre crescendo grâce à des tutoriels musicaux illustrant la trame à suivre pour produire, en seulement deux minutes, l’un des morceaux les plus connus de ces dernières années, de « This Is America » de Childish Gambino, à « God’s Plan » de Drake, en passant par « Bank Account » de 21 Savage. Aries poussait le bouchon encore plus loin en proposant des détournements de certaines musiques. « Si SAD! de XXXTentacion était un morceau plus joyeux », « Si Post Malone faisait du lo-fi hip-hop » ou encore « Si Gummo de 6ix9ine était un son plus calme ». Excellent.

Si ce concept a forgé son identité, Aries a ensuite ressenti le besoin de s’épanouir de façon scénique en créant sa propre musique. Un an après sa vidéo sur le regretté XXXTentacion, son premier album « Welcome Home » voyait le jour. Ainsi, le 18 Avril dernier, à tout juste la vingtaine, Aries proposait un projet dans lequel il est quasiment impossible de sortir un morceau du lot. Deity, Sayonara, Carousel, Bad News, Racecar ; autant de morceaux entêtants portés par des productions trap et des paroles fidèles au rap emo, variante du hip-hop à la croisée des chemins entre le rock indépendant et le pop-punk. Pour grossir son portrait, Aries, c’est la voix du chanteur de Green Day qui épouse les productions de Yung Pinch.

En attendant un envol (plus que prometteur) de la part du jeune rappeur californien, on s’écoute l’un de ses sons, pépite parmi les pépites. Et ça s’appelle Sayonara, parce qu’il est temps de se dire au revoir. Logique. Astrologique. Bélier. Aries.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *